Lalala… Quand Chanter rime avec Santé

Lalala… Quand Chanter rime avec Santé

Se revitaliser
Copié !

Les êtres humains chantent depuis la nuit des temps. La plus vieille chanson connue date du IIe siècle avant JC, tandis que les premières partitions retrouvées remontent même au Ve siècle avant JC ! Qu’est-ce que nous entraîne à pousser la chansonnette ? Eh bien, chanter nous fait du bien tout simplement !

Peut-être vous adonnez-vous à une session de vocalises uniquement sous la douche, mais selon la science, il existe quelques bonnes raisons qui devraient vous convaincre de chanter davantage, tous les jours et partout. Découvrez nos résultats étonnants ci-dessous.

Le saviez-vous ? Chanter est bon pour votre corps.

Les bienfaits du chant sur le plan physique sont impressionnants.

  • Muscles en profondeur : chanter entre 30 et 60 minutes stimule vos muscles abdominaux, tout comme le ferait une séance de yoga ou de Pilates.
  • Hormones du bonheur : lorsque vous chantez, vous sécrétez de l’ocytocine et des endorphines. L’ocytocine est définit comme « l’hormone de l’amour » et elle est souvent déclenchée par le toucher. Les endorphines sont les mêmes hormones que celles libérées lors d’une activité physique ou d’un orgasme. Ces hormones agissent sur le cerveau et provoquent des sensations de bien-être voire d’euphorie. Pas trop mal pour quelques gammes et harmonies !

Certains bénéfices sont même très surprenants !

  • Contrôle des ronflements : une étude a démontré que le fait de chanter renforce le palais et les muscles de la gorge, ce qui aide à diminuer les ronflements et l’apnée du sommeil.
  • Une incroyable immunité : cela peut paraître surprenant mais, selon une étude menée par l’université de Francfort, chanter renforce également le système immunitaire. Avant une répétition pour un requiem de Mozart, les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang sur les chanteurs de la chorale. Puis ils ont à nouveau prélevé des échantillons à l’issue de la répétition et ils ont trouvé un taux d’immunoglobuline A nettement plus élevé qu’auparavant. Cette protéine agit comme un anticorps et aide à nous protéger des infections.
  • Santé cardiaque : chanter dans un groupe ou au sein d’une chorale peut véritablement influencer votre rythme cardiaque selon une étude de l’université de Göteborg. Les personnes qui chantent dans une chorale ont tendance à synchroniser leur rythme cardiaque sur celui de la musique, ce qui a pour conséquence de le ralentir. Tout comme la respiration yogique, le chant peut renforcer votre cœur et diminuer votre fréquence cardiaque.

Mais les bienfaits ne sont pas uniquement physiques. Le chant est également excellent pour le mental. Vous découvrirez ci-dessous quelques-uns des résultats les plus surprenants.

  • Il combat la dépression : vous vous souvenez de l’ocytocine dont nous avons parlé précédemment ? Cette molécule est très fortement liée à la confiance nécessaire aux interactions sociales, ce qui peut expliquer pourquoi certaines études ont démontré que le chant peut aider à combattre la dépression et la solitude.
  • Il améliore la mémoire : en favorisant la circulation et l’oxygénation sanguines, le chant permet à votre cerveau de recevoir davantage d’oxygène. Cela aide à améliorer l’acuité mentale, la mémoire et la concentration. La Alzheimer’s Society au Royaume-Uni a même créé un programme appelé « Singing for the brain » (« Chanter pour le cerveau ») pour aider toutes les personnes qui luttent contre la maladie d’Alzheimer à préserver leurs souvenirs.
  • Il réduit la douleur : une étude a même été jusqu’à étudier l’effet du chant en chorale sur les personnes atteintes d’un cancer. Les résultats ont été significatifs, avec des patients moins anxieux et qui ressentaient moins de douleur physique. Chanter dans un groupe a également permis aux patients de se sentir soutenus et ils ont tous amélioré leur confiance en eux.

Tout cela est fabuleux mais que faire si vous êtes timide ou que vous ne savez pas chanter ?

Même si vous ne chantez pas, écouter de la musique permet la production de dopamine, un neurotransmetteur libéré par votre cerveau au cours d’événements qu’il associe au plaisir. La musique classique peut également être une source de bonheur partagé, comme vous pouvez le voir dans le concert suivant, donné à la Philharmonie de Paris, lorsque le chœur et le public se sont retrouvés pour célébrer Offenbach au cours d’un rappel très joyeux.

On vous a gardé le meilleur pour la fin : vous n’avez même pas besoin de chanter juste ! Les chercheurs ont découvert un organe de l’oreille, qui répond au doux nom de “sacculus”. Ce dernier vibrerait en réponse à des fréquences sonores au-dessus de 90 Hz et serait directement lié à la partie du cerveau qui régit les sources de plaisir, telles que la faim et les pulsions sexuelles par exemple.

Même le fait de chanter sous la douche compte et est bénéfique pour votre santé. Alors n’hésitez plus : laissez vos cordes vocales s’exprimer comme si votre santé et votre bonheur en dépendaient… parce qu’en fait, cela pourrait bien être le cas.

Anouck Vergnaud

Anouck loves creating stories that brighten people's day, be it with words, pictures or songs. Now European Content and Social Media Manager at Withings, she's living the dream!
Loading Article...